Accueil

Réflexion stratégique annuelle
Le 18, 19 et 20 octobre 2019, le conseil d’administration de l’APF s’est rassemblé pour un weekend fructueux de réflexion stratégique annuelle.
Aide aux médias
Le 11 juillet 2019, le Consortium des médias communautaires de langues officielles en situation minoritaire a rencontré l'honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie pour discuter des enjeux des médias communautaires.
Précédent
Suivant

Charte

Charte de la presse écrite de langue française en situation minoritaire au Canada

Devenez membre

Devenez membre de l’APF et profitez de nombreux avantages pour votre publication!

Faites un don

Contribuez à stimuler la relève journalistique francophone en milieu minoritaire au Canada!

Infolettre APF

Recevez des nouvelles de l’Association de la presse francophone par courriel.

Communiqués récents :

Francopresse est le portail de nouvelles de l’APF. Il est alimenté par les journaux membres de l’APF ainsi que le service de nouvelles de l’APF.

Actualités

  • La pie qui pleure

    L’EAU VIVE (Saskatchewan) – Saskatoon, juillet 2013. La caméra de Guy Odishaw est centrée sur une pie d’Amérique, inerte sur la route. Pas de doute, l’animal est mort, vraisemblablement fauché par une voiture. L’image a de quoi attrister, mais malheureusement pour les automobilistes chevronnés que nous sommes, ceci est loin d’être un cas isolé.

  • Le racisme, ce n’est pas que l'affaire des États-Unis

    FRANCOPRESSE – Le premier ministre Justin Trudeau a posé le genou au sol lors d’une manifestation contre le racisme au centre-ville d’Ottawa vendredi. Le débat sur le racisme systémique est relancé depuis une semaine au pays dans la foulée des évènements qui ont lieu aux États-Unis.

  • Norbert Bourque, le dernier laboureur de Cap-Pelé

    ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Au bord de la route 15, les curieux s’arrêtent pour contempler un spectacle sorti tout droit d’une époque révolue, lorsque les hommes et les chevaux travaillaient ensemble à faire fructifier la terre. Malgré ses 74 ans, Norbert Bourque marche derrière son attelage d’un pas assuré. L’homme de Cap-Pelé est venu rendre service à une résidente de la région, qui nourrit le projet de créer un jardin dont les récoltes iront aux plus démunis.

Partenaires :