Arrêt des activités de L’Express du Pacifique : L’APF préoccupée

Partager le communiqué :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Association de la presse francophone (APF)
1, rue Nicholas, Suite 1208, Ottawa ON K1N 7B7
613-241-1017 | [email protected] | www.apf.ca

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Ottawa, le 9 novembre 2011 – C’est avec tristesse que l’Association de la presse francophone (APF) a appris la fin des activités de L’Express du Pacifique.

« C’est un grand vide qu’entraîne aujourd’hui la fermeture du seul journal entièrement francophone de la Colombie-Britannique, déplore le président de l’APF, Étienne Alary. L’APF espère de tout son cœur que la communauté francophone saura rapidement trouver une solution efficace à cette fâcheuse tournure des événements afin de fournir une information en français de qualité aux nombreux francophones de la province », poursuit-il.

Selon le président de l’APF, un journal provincial en situation minoritaire est essentiel au développement et à l’épanouissement de la communauté : « Il en va de la vitalité de la communauté franco-colombienne », croit-il.

Par la présente, l’APF réitère à L’Express du Pacifique et à l’ensemble de la francophonie britannicocolombienne son appui dans la recherche de solutions durables pour le maintien d’une presse francophone dynamique et engagée en Colombie-Britannique.

 

– 30 –

Renseignements :
Geneviève Gazaille
Tél. : (613) 241-1017
[email protected]
www.apf.cawww.francopresse.ca

 

L’Association de la presse francophone rassemble, appuie et représente ses publications membres  afin d’assurer leur vitalité et leur pérennité, contribuant ainsi au développement et au rayonnement  des communautés francophones et acadienne du Canada.