L’APF lance un appel à l’action aux communautés francophones

Partager le communiqué :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Association de la presse francophone (APF)
1, rue Nicholas, Suite 1208, Ottawa ON K1N 7B7
613-241-1017 | [email protected] | www.apf.ca

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Ottawa, 8 octobre 2015 – L’Association de la presse francophone (APF) lance un appel à l’action à tous les francophones et francophiles canadiens en les invitant à déposer une plainte individuelle auprès du commissaire aux langues officielles pour entrave au développement des communautés francophones. Cette initiative reçoit l’appui de Journaux Canadiens et de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

Rendez-vous sur www.apf.ca pour découvrir l’appel à l’action.

L’action des citoyens : un poids dans la balance

Le 11 septembre dernier, l’APF a déposé une plainte au commissaire Graham Fraser afin que le Gouvernement du Canada honore ses engagements envers les francophones.

En effet, depuis 2006 l’APF déplore l’amputation de près de 70 % des revenus en publicité fédérale de ses membres. Cette décroissance affolante stigmatise le milieu de la presse communautaire, mais également les francophones en situation minoritaire. La chute des communications du Gouvernement du Canada dans les journaux entraîne avec elle le déclin des informations sur les programmes et services publics auxquels ont droit les citoyens.

« Il s’agit pour notre réseau et pour les francophones hors Québec d’enjeux social et économique importants. Le dépôt de plusieurs plaintes individuelles augmenterait les chances d’obtenir gain de cause », explique Jean-Patrice Meunier, directeur général de l’APF.

Il faut rappeler également que les médias communautaires donnent la parole aux communautés minoritaires et permettent de faire connaître leur vitalité dans une multitude de domaines au reste du Canada. Leur épanouissement est donc fortement imbriqué dans celui des médias.

Les élections fédérales : un moment décisif pour les communautés

L’APF compte désormais sur le soutien des Franco-canadiens pour porter plus haut et plus fort la voix de toute une communauté.

« La période des élections fédérales est donc cruciale pour faire entendre la voix des journaux et des lecteurs aux candidats des circonscriptions et chefs des principaux partis. Nous invitons les citoyens francophones à agir à nos côtés dès maintenant », poursuit Jean-Patrice Meunier.

Les plaintes permettront au commissariat aux langues officielles de jauger l’impact de la diminution des publicités fédérales sur les journaux communautaires et les francophones. Les résultats obtenus à l’issue de l’enquête outilleront efficacement le gouvernement pour la mise en place de mesures positives au développement des communautés de langue française.

Quelques chiffres:
• 77 % des francophones en situation minoritaire lisent les journaux 1
• 70 % des Canadiens vivant dans des centres non urbains sont informés sur les programmes et services municipaux grâce aux journaux communautaires 2

Plus d’informations sur www.apf.ca

1 Sondage Parlons Médias réalisé par Léger Marketing
2 Étude réalisée par Journaux canadiens

 

-30-

Pour toute information:
Sophie Bègue
Association de la presse francophone
Tel : (613) 241-1017
Courriel : [email protected]
APF : Facebook / Twitter / www.apf.ca
Francopresse : Facebook / Twitter / www.francopresse.ca

 

L’Association de la presse francophone rassemble, appuie et représente ses publications membres afin d’assurer leur vitalité et leur pérennité, contribuant ainsi au développement et au rayonnement des communautés francophones et acadienne du Canada.